Pourquoi les indésirables ne cessent-elles de pousser entre les pierres ?

Les adventices sont des plantes très vigoureuses et poussent partout où elles peuvent. Même aux plus petits endroits : la plante fera tout pour s’y installer. Pour certaines espèces, même les joints entre les pavés et les clinkers sont l’occasion de germer et de pousser. Cela vaut par exemple pour le pâturin annuel qui peut se ressemer allègrement dans les joints d’un pavage. Pas étonnant, dans ces conditions, que les pavés n’aient pas un aspect net…
Donc : plus les dalles sont grandes, moins il y a de joints, et moins la zone pavée accueillera d’adventices. Une autre approche consiste bien entendu à réduire la surface pavée : moins de dalles, plus de jardin !

Adventices fréquentes entre les dalles

Nombre d’herbes indésirables peuvent se développer entre les dalles, mais certaines sont plus fréquentes que d’autres. Le plantain, le trèfle, le pissenlit, la prêle et le pâturin annuel figurent parmi les habitués des accès, sentiers et terrasses. Ces espèces n’ont pas besoin de beaucoup de place pour se développer.

La mousse entre et sur les dalles

Outre les adventices, la mousse et les dépôts verdâtres peuvent eux aussi être source de frustration. Cette mousse et ces dépôts verdâtres apparaissent dans des endroits humides et ombragés et se développent très rapidement. L’hépatique en particulier est une espèce qui se plaît parfaitement sur les pavés humides. Cliquez ici pour en savoir plus sur les différents types mousses et les moyens de lutte. Les dépôts verdâtres se composent d’algues qui se nichent de préférence dans des endroits humides et à l’ombre. En plus de donner un aspect peu soigné, les dépôts verdâtres rendent les surfaces dangereusement glissantes. Lisez ici comment éviter la formation de dépôts verts.

Comment lutter contre les adventices sur les accès, sentiers et terrasses ?

Au gratte-joint et au râteau

Vous pouvez vous attaquer aux adventices qui poussent entre les dalles en vous servant d’un gratte-joint ou d’une brosse. C’est un travail certes fastidieux, mais si on y met un peu de régularité, cette approche est très efficace. Dans du gravier, les herbes indésirables peuvent être contenues grâce à un ratissage régulier.

Au désherbeur thermique

Les adventices qui poussent entre les dalles peuvent aussi être éliminées au moyen d’un désherbeur thermique. Il s’agit d’une solution écologique. Elle requiert cependant un peu de patience, et on veillera à répéter le traitement après deux semaines. Un désherbeur thermique ne détruit que la partie aérienne de la plante. Les racines restent intactes, et cela suffit à la plupart des adventices pour repousser.

Aux herbicides

L’utilisation du “bon” herbicide au bon endroit est souvent très efficace. Optez toujours pour un produit responsable accessible aux particuliers et soumis à une réglementation sévère, ou pour une alternative écologique qui combat les adventices de façon écoresponsable et qui n’est pas nocive pour les autres plantes.

Share