CYCLE DE VIE DE LA PYRALE DU BUIS

Les papillons de nuit en tant que tels ne sont pas nocifs. Il s’agit même d’un bel insecte de +/- 4 cm. Il est possible de détecter la présence de papillons de nuit en utilisant un piège Delta dans lequel on place une phéromone (appât contenant des hormones sexuelles) ou un piège Funnel. Cette phéromone attire les mâles. Ce piège sert d’outil de surveillance ; il ne s’agit pas d’une technique d’élimination. Il permet d’attraper un certain nombre de mâles, mais pas tous. Les femelles sont donc quand même fécondées. Ces pièges font avant tout office d’« avertissement ». Lorsque vous attrapez beaucoup de papillons de nuit, cela signifie qu’il y a un pic de vols et que les femelles vont commencer à pondre.

Les femelles pondent leurs œufs principalement sous les feuilles de buis ou de palmiers. Il est important de noter qu’il n’est pas possible d’éliminer les œufs. En effet, aucun insecticide ou variante écologique n’est capable de pénétrer la paroi des œufs. Ensuite, les œufs éclosent et, dès que vous apercevez des chenilles, vous pouvez procéder à leur élimination. Plus vous vous y prenez tôt, plus les chenilles sont petites et plus elles sont sensibles aux produits chimiques ou biologiques. Le traitement préventif (c’est-à-dire pendant la période d’incubation) n’a aucun sens, car la plupart des produits ne sont pas efficaces suffisamment longtemps après leur application.

Les chenilles adultes sont vert vif avec une tête noire et mesurent environ 4 cm, elles ont des taches noires et des bandes longitudinales claires et noires. Si les chenilles peuvent s’en donner à cœur joie, les dégâts sont considérables. Elles dévorent en effet les feuilles du bois jusqu’à les

Buxus schade plant
Rups buxusmot2

QUAND DOIS-JE AGIR ?

Il est très important de savoir quand les chenilles éclosent, car c’est seulement à ce moment-là qu’il est possible de les éliminer. La pyrale du buis a 2 générations (œuf - chenille - papillon) par an, dont la 2e génération hiberne sous forme de chenille ! Ces chenilles sortent d’hibernation aux premières chaleurs du printemps, c’est pourquoi il est recommandé d’être vigilant pendant cette période.

3 périodes dans l’année sont propices à l’élimination des chenilles. Vous devez rester vigilant pendant ces périodes et, lorsque vous voyez les chenilles, agir le plus rapidement possible.

  • Fin avril-mai : c’est la période pendant laquelle les chenilles sortent de leur lieu d’hibernation (les lieux d’hibernation se trouvent sur les buis et à l’intérieur de ceux-ci). Pendant cette période, les chenilles continuent à manger pour se chrysalider.
    De ces chrysalides éclot la première génération de papillons de nuit de juin à juillet ; c’est pendant cette période qu’a lieu la ponte des œufs (à partir de cette période, les chenilles éclosent en juillet-août).
    En avril-mai, il y a très peu de papillons de nuit, voire pas du tout !
    Il est parfaitement possible qu’en avril-mai, aucune chenille ne soit présente sur vos plantes : soit il n’y a tout simplement pas eu de ponte en automne l’année précédente, soit vous avez procédé à une élimination à l’automne qui a permis d’exterminer toutes les chenilles en hibernation. Pas de chenilles = pas d’élimination !

  • Juillet-août : la première génération de chenilles fait son apparition à partir de juillet et connaît un pic en août. Lorsque les chenilles ont atteint leur pleine maturité, elles se chrysalident. De ces chrysalides naissent de nouveaux papillons de nuit, la deuxième génération de papillons.
    La deuxième génération de papillons de nuit vole de la fin août à septembre (parfois même jusqu’en octobre s’il fait chaud) ; c’est à cette période que d’autres œufs sont pondus.

  • Septembre-octobre : la deuxième génération de chenilles éclot ensuite en septembre. En octobre, les jeunes chenilles tissent entre les feuilles un cocon dans lequel elles entrent dans une sorte de repos végétatif pour hiberner ; ces chenilles en hibernation sortent de leur cocon au printemps (avril-mai) et dévorent à nouveau tout sur leur passage.
Buxusmot 1 Aangepast

COMMENT LUTTER CONTRE LA PYRALE DU BUIS ?

Prévention

Regardez régulièrement si des toiles ne sont pas présentes sur les feuilles du buis. Il faut enlever ces feuilles, car elles contiennent des œufs. La taille peut également être une solution, afin de faire disparaître de nombreux œufs. Comme outil de surveillance, si les chenilles ont déjà éclos, vous pouvez essayer de les attraper au moyen d’un piège Delta doté d’une plaque engluée dans lequel vous placerez une phéromone (appât contenant des hormones sexuelles) ou d’un piège Funnel. Cependant, il est important d’éliminer les chenilles avec les déchets résiduels, et non de les jeter sur le tas de compost.

Élimination

Il convient d’éliminer les chenilles lorsqu’elles apparaissent pour une efficacité optimale.


Produits écologiques :

- Conserve Garden : un excellent éco-insecticide dont l’action résiduelle est relativement longue (+/- 10 jours) ; ce produit n’est pas transporté dans la plante, mais est absorbé au niveau des feuilles, ce qui permet une protection plus longue.
Fonctionne très bien sur les chenilles voraces (= jeunes), qui cessent très rapidement leur activité et meurent au bout de quelques jours.

- Bio-Pyretrex : un véritable bio-insecticide à action très rapide, mais sans action résiduelle ; nécessite que toutes les chenilles soient touchées et que le traitement soit donc effectué de manière approfondie.

- Nema T-Bag Kraussei : un traitement alternatif basé sur les nématodes, l’ennemi naturel de la pyrale du buis. Il est primordial d’attaquer physiquement la larve et/ou la chenille. Comme tous les œufs n’éclosent pas en même temps, il est recommandé d’effectuer un traitement ultérieur avec le deuxième T-Bag après 1 à 2 semaines. Ce produit peut être appliqué à l’aide d’un pulvérisateur à nématodes (lien vers le produit) (le plus recommandé) ou d’un arrosoir.
bouton : Découvrez d’autres parasites qui peuvent être éliminés grâce aux nématodes. (lien vers la fiche détaillée sur les nématodes)


Produits classiques :

- Insecticide 10 ME : un insecticide classique à action très rapide ; recommandé si vous laissez les chenilles éclore librement et que vous souhaitez agir immédiatement.

- Formusect Spray : Si vous n’avez qu’un ou deux buis, alors le Formusect Spray est une solution pratique et prête à l’emploi.

- For-Insect : un insecticide classique à action lente ; protège vos plantes un peu plus longtemps (mais certainement pas 2 semaines contre les chenilles).

Attention, quel que soit le produit que vous utilisez, il est important de toujours bien hydrater les buis (jusqu’à ce qu’ils dégoulinent), et si possible aussi de les arroser de l’intérieur (les chenilles se logent souvent profondément à l’intérieur du buis).

KOPDEL
FUNKASZ4 A with trap
Share